logo piwik

Réseau - Web - GNU/Linux

2013 16 août

Introduction - Debian 7.0 Wheezy

Rédigé par Marc GUILLAUME | Aucun commentaire
Article précédent Mail façon FAI - Debian 7.0 Wheezy Article suivant

Présentation de la version Wheezy du guide de Christoph Haas.

Bienvenue sur cette nouvelle version du guide « Mail façon FAI » sur Debian. Vous désirez apprendre les bases pour faire tourner votre propre serveur de mail sur un serveur Debian ? Soyez mon invité. Tout ce dont vous aurez besoin est d'un ordinateur sur lequel soit installée Debian « Wheezy » et d'une connexion internet. Ce guide explique pas-à-pas comment configurer un tel serveur et vous fournit quantité d'informations de fond sur ce processus. Selon la qualité de votre connexion à Internet et du matériel dont vous disposez vous pourrez faire tourner un serveur de mail fonctionnel pour des milliers de domaines et d'utilisateurs. Vous serez bientôt le fier opérateur d'un serveur de mail pouvant :

  • Recevoir et stocker des emails pour vos utilisateurs en provenance d'autres serveurs de mail d'Internet ;
  • donner la possibilité à vos utilisateurs de consulter ces emails via IMAP ou POP3, éventuellement en utilisant des connexions chiffrées avec SSL ;
  • donner la possibilité à vos utilisateurs de définir des règles indiquant quoi faire des mails entrants. C'est à dire les répartir dans leurs sous-dossiers de mail ou y répondre automatiquement. Ces règles sont définies sur le serveur et fonctionnent automatiquement ;
  • recevoir et transmettre (relayer) des emails pour vos utilisateurs en utilisant une identification SMTP ;
  • offrir une belle interface de webmail de manière que vos utilisateurs puissent utiliser la messagerie en utilisant un simple navigateur internet ;
  • rejeter beaucoup de spam de façon automatique ;
  • conserver vos emails dans un endroit que les services secrets ne visiteront pas.

Ce à quoi ne sert pas ce guide

Si vous avez juste rapidement besoin d'un serveur de mail pas cher et n'avez que faire du charabia technique, alors vous n'êtes pas au bon endroit. Il existe des solutions toutes prêtes comme iRedMail si vous êtes pressé. Mais faire tourner un serveur de courrier demande un minimum de compréhension des aspects techniques. Je vous conseille personnellement de comprendre ce que vous faites. Et c'est à cela que servent ces guides « Mail façon FAI ». L'expérience que j'ai acquise en dépannant des utilisateurs sur la chaine #postfix sur l'IRC démontre que les administrateurs système amateurs buttent souvent sur un détail ne fonctionnant pas dans une configuration complexe sans avoir d'idées sur la façon de débusquer l'erreur. Utilisez des solutions toutes faites si vous le voulez. Mais dans ce cas j'ai comme le présentiment que nous nous retrouverons tôt ou tard. Et je crains que vous ne gagnez pas de temps, au bout du compte, en choisissant la voie « facile ».

Ce guide peut-il fonctionner avec d'autres distributions Linux ?

Pour la plus grande partie, oui. Cependant certains chemins sur votre système de fichier peuvent être différents. Et certains composant logiciels comme Dovecot peuvent avoir un comportement différent si votre distribution n'utilise pas la version utilisée dans Debian Wheezy. Donc n'hésitez pas à parcour ce guide pour apprendre les bases. Mais attendez-vous à ce que certaines configuration ne fonctionnent pas sans modification pour vous.

Copyright

Entretenir un guide aussi complexe demande beaucoup de travail. Et je le fais sur mon temps libre. Donc s'il vous plait respectez le copyright. Ce document a le copyright 2013 Christoph Haas (email@christoph-haas.de). Vous êtes libre de l'utiliser sous les termes de la licence publique générale GNU. N'oubliez pas de faire référence à l'URL originale et nommez-moi en tant qu'auteur quand vous en utilisez le contenu. Vous pouvez me contacter si vous avez des question et vous pouvez même faire un don si vous trouvez ce guide utile.

Ce dont vous aurez besoin

La configuration de serveur décrite ici est un travail tout à fait standard pour un administrateur système professionnel. Selon votre niveau de savoir et d'expérience vous pourrez parcourir facilement ce document ou avoir besoin de patience pour apprendre comment utiliser un système Linux. Vous devrez connaître les bases de l'administration système de DNS, SMTP, MySQL et POP3/IMAP. Vérifiez que vous possédez ;

  • Un ordinateur permettant de faire tourner Debian (que ce soit un serveur virtuel bon marché chez votre FAI favori ou un ordinateur de bureau déclassé) ;
  • Un support d'installation si vous ne possédez pas déjà une installation Debian ;
  • Une connexion internet ;
  • Les connaissances de base concernant la mise en oeuvre d'un système Linux ;
  • Des connaissances de base sur le DNS, votre propre (sous-)domaine et la main sur les enregistrements MX de votre domaine ;
  • assez de connaissances pour installer et configurer un serveur de base de données MySQL en configuration de base ;
  • la main sur le pare-feu (firewall) qui contrôle l'accès de votre serveur à l'Internet ;
  • Un poste de travail qui comporte un client de mail sachant parler POP3, IMAP et SMTP (c'est à dire Mozilla THunderbird, kmail ou evolution) ;
  • une adresse IP statique, qui ne soit pas une adresse de connexion, car la grande majorité des fournisseurs internet refuseront des mails provenant d'adresses IP dynamiques. Vous avez un doute ? Allez sur http://rbl-check.org/ pour vous assurer que votre adresse IP ne figure pas sur une liste noire ;
  • Si votre connexion à l'Internet a une adresse IP dynamique, alors vous aurez besoin d'un serveur SMTP relais (les FAI sérieux en offrent tous un) car généralement vous ne pouvez envoyer directement vos courriers vers des serveurs externes ;
  • 2 heures de votre temps si vous êtes un administrateur Linux confirmé / 2 jours si configurer un serveur sur Internet est quelque chose de nouveau pour vous.

À propos de ce guide

Il y a plusieurs années je voulais transformer mon serveur Debian en serveur de courrier avec filtrage de virus, détection de spam, transfert de mails, accès via POP3 et IMAP et un accès par webmail. Tous les ingrédients étaient disponibles, mais cela a pris un moment avant qu'ils fonctionnent tous ensemble correctement. J'ai alors transformé toutes les notes éparses qui jonchaient mon bureau en un guide qui est devenu assez célèbre. Suivant les statistiques de mon site web c'est toujous la série d'articles les plus lus sur workaround.org. Ce document n'est pas un simple guide à copier-coller où il suffit de copier les commandes sur le site web et à les copier sur le serveur. Au contraire, il vous fait comprendre les différents composants que vous devez configurer. A la fin vous en saurez assez pour résoudre les problèmes tout seul. A la différence de nombreux guides concernant Postfix sur Internet, celui-ci en est à sa septième édition. L'écriture de ce guide a pris beaucoup de temps et ce ne sont pas juste quelques notes au brouillon réunies mais un document construit qui vous guide. L'ensemble du guide est divisé en plusieurs chapitres. Utilisez les liens de navigation du menu latéral pour naviguer dans le guide. Vous êtes également invités à commenter ces pages (il y a une zone de commentaires en dessous de chaque page).

Note du traducteur : Vous pouvez bien entendu déposer des commentaires sur ma page, mais pour des demandes techniques pouvant intéresser tous les utilisateurs Postfix il serait plus productif de les poser directement sur le site de l'auteur, workaround.org.

Remarque : je n'ai pas recréé le guide en une seule page comme cela existe sur le site de Christoph Haas. Si vous voulez l'imprimer il vous faudra imprimer chaque chapitre séparément.

Autre remaque : sur le site original de Christoph sont regroupés de nombreux commentaires sur chaque article que je ne peux traduire ici. Il peut être intéressant de les consulter car bien souvent ils abordent des difficultés courantes d'installation et fournissent souvent des solutions ainsi que des informations générales précieuses.

MENTION IMPORTANTE : Si vous avez aimé ce tutoriel vous pouvez faire un petit don (ou un gros si vous en avez envie !) à l'auteur (Christoph Hass l'auteur de l'article original) pour l'aider à couvrir les frais de son serveur de test et de sa connexion.

Changements par rapport à la précédente version du guide pour « Squeeze »

Les filtres Sieve sont maintenant beaucoup plus simples à utiliser. La combinaison de Dovecot 2.0 et Roundcube est un moyen simple de permettre à vos utilisateurs de définir des règles d'administration de leur courrier.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot nczj ?

Fil RSS des commentaires de cet article

À propos

Yakati.info - Réseau - Web - GNU/Linux © 2017

Généré par PluXml en 0.049s  - Administration

Mes coordonnées

Marc Guillaume
contact[at]yakati.info
79150 ÉTUSSON

Crédits

Pour la gestion du contenu

Généré par PluXml, le Blog ou Cms sans base de données

Pour le contenu

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Pour le thème

Thème SOLID de blacktie.co adapté pour PluXml